L’art du dirty talk

L’art du dirty talk

Vous pensez tout savoir sur le dirty talk : comment l’initier, comment le pratiquer sans offenser votre partenaire, avoir les bons mots pour l’exciter etc.. Pourtant, force est de constater que très peu d’hommes savent correctement pratiquer l’art du dirty talk. En effet, trouver les mots justes au bon moment n’est pas chose aisée. Ne paniquez plus, BazooCam vous guide pour parfaire votre technique !

L’art du dirty talk

Activez doucement le jeu. Si vous pensez que le dirty talk est très sexy, assurez-vous bien que votre partenaire est à l’aise avec l’idée avant de vous lancer.
Soyez toujours être le premier à initier le dirty talk et allez-y de plus en plus fort chaque fois. Des questions comme «Ça te plaît ?» ou « Tu aimes quand je te touche comme ça? » font très bien l’affaire pour débuter. Si elle est réceptive et semble apprécier, activez la vitesse supérieure.

L’art du dirty talk

En tant que débutant dans le dirty talk game, l’un des moyens plus simples et les moins intimidants de l’exciter avec vos mots est de simplement décrire en termes positifs ce que vous êtes en train de faire. De phrases simples comme “J’adore être à l’intérieur de toi” ou “Tu me rends dingue quand tu fais çafont toujours leur petit effet.

L’art du dirty talk

Vous ne pouvez pas faire d’erreur si vous usez du dirty talk pour complimenter son corps de rêve. Touchez, caressez son corps tout en lui murmurant “Ta poitrine est magnifiqueouTu as un cul parfait”. Rendez les choses encore plus hot et boostez son ego.

L’art du dirty talk

À moins d’être absolument certain que ça lui plaise, évitez à tout prix les insultes ou le dirty talk un peu trop hardcore. Vous risqueriez de l’offenser. Si vous voulez y aller plus fort, choisissez simplement de lui dire exactement ce que vous voulez qu’elle vous fasse.  Par exemple : “Je veux te voir te toucher” ou alors “Mets-toi à genoux immédiatement”. Cela créera en plus une dynamique dominant/dominé qui peut être très hot.

L’art du dirty talk

Comments